AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Astrologie-écologie, même combat ?  Astrologie canine, astrologie cynique ? A propos d’une expérience statistique sur des chiens  Nature et destin de l’astrologie  Histoire de l’astrologie arabe au Moyen-âge  Témoignage astro de Yves Ouatou  Jupiter astronomique  Claude Lelouch, le Scorpion du treize  Réflexions sur le réel conditionaliste
Vous êtes ici : Accueil >Astro-documents >Théories générales >Les aspects interplanétaires >Interprétation des Aspects >Aspects avec le Soleil

Soleil-Vénus

Comment marier le maintien d’une unité absolue (Soleil-"rR") avec le passage de l’unique au duo-duel (Vénus-"eR") ? Comment faire fonctionner ensemble une implication passionnée et une affectivité à fleur de peau ? Comment maintenir ses certitudes tout en restant charmant et séduisant ? Cet aspect exclut les niveaux "E" (le sens du concret), "T" (l’imaginaire prospectif) et "t" (le froid esprit critique).

Consonant (conjonction consonante)

Les fortes et rassurantes certitudes a priori qui structurent le sujet l’incitent à développer de riches échanges affectifs. Il sait convaincre en touchant, en séduisant, en faisant partager ses émotions et son ressenti, de préférence dans une relation privilégiée. Ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies sont en phase avec ses idéaux et modèles. Sa quête de reconnaissance, d’estime ou d’admiration inconditionnelle ne l’empêche pas de rester disponible pour ses amours et ses désirs. Esthète et idéaliste, il a le culte du Beau et du Vrai. Sa courtoisie prévenante, son souci d’être agréable permettent de douces relations humaines. Ferme, concentré et vigilant sur ce qui lui est essentiel (un idéal, un modèle, un principe, un être), il reste pourtant affectueux et tendre à l’égard de ce et ceux qu’il aime. Tout en prenant le temps de jouir sensoriellement de la vie, il poursuit avec constance ses objectifs dominants.

Dissonant (conjonction dissonante, semi-carré)

Dissonance équilibrée : le sujet passe alternativement du maintien de ses certitudes (Soleil) à une sensorialité affectueuse (Vénus), sans pouvoir se résoudre à choisir. Selon que l’une ou l’autre fonction domine dans son vécu, il peut adopter les attitudes suivantes :

Si Soleil domine : le sujet estime que ce serait déchoir que d’accepter de s’émouvoir. Il s’interdit tout épanchement affectif au nom de conceptions rigides. A force de se vouloir exemplaire, admirable, unique, il en oublie d’être aimable, proche, touchant, séduisant. Il craint de perdre ses repères en se laissant aller aux élans de son cœur. même ébranlé émotionnellement, il s’efforce de conserver l’impeccable masque de qui veut donner de lui-même l’image de quelqu’un d’inébranlable. Prisonnier ou otage de modèles ou d’idéaux, il ne sait pas s’épancher, vivre selon ce qu’il ressent des êtres et des choses. Là où il faudrait être tendre et compatissant, il est raide et solennel, comme amidonné dans une grave conscience de lui-même et de sa dignité qu’il se refuse à partager avec d’autres. Il veut donner de lui une image parfaite que nul sentiment ne saurait ternir.

Si Vénus domine : le sujet, accaparé par son désir de plaire, de séduire et de jouir à fond de sa sensorialité, rejette toute norme contraignante. Les règles civiques ou morales lui semblent être un frein à toute jouissance. Ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies s’expriment spontanément, sans ligne de conduite. Il vit selon les inclinations de son cœur et de son ressenti, refusant de prendre conscience de ce qui le motive réellement. Il préfère être séduit ou attendri que convaincu, et ses convictions, s’il en a, sont à géométrie variable : il suffit de le charmer pour le faire changer d’opinion. Un rien le tente et l’écarte du droit chemin qu’il pensait s’être fixé ou des principes élémentaires qui devraient dicter toute conduite. Il agit et surtout réagit affectivement comme si rien n’était vraiment important à ses yeux que la satisfaction de ses désirs du moment.

Dissonance maîtrisée : le sujet a durement appris qu’il y a un temps pour vivre ses amours, affects et émois et un temps pour le maintien de ses convictions, et sait sans fausse note alterner ces deux fonctions.

Dissonance sublimée : le sujet a délibérément sacrifié toute certitude acquise au nom de ses désirs amoureux ou charnels, ou abdiqué de toute sensorialité au profit d’une exigeante règle morale. SUITE

Les Significations planétaires

par Richard Pellard. 620 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

L’astrologie, la nanification de Pluton & les astres transplutoniens

par Richard Pellard. 117 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de “planète naine”, au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette “nanification” de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les “plutoniens” ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie ! Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Voir aussi :

- Bases du système R.E.T.
- Profil psychologique du Solaire
- Signification du Soleil dans le R.E.T.
- Stade solaire (de 7 mois 1/2 à 1 an) : l’âge de l’identification
- Famille "P" (pouvoir extensif)
- Famille "R extensif" (Représentation extensive)
- Famille "r intensif" (représentation intensive)
- Pouvoirs de Soleil-Lune : le Soleil
- Apollon et son ombre : quand le Soleil se fait violence
- Profil psychologique du vénusien
- Signification de Vénus dans le R.E.T.
- Stade vénusien (de 3 à 7 mois 1/2) : l’âge de l’affection
- Famille "R extensif" (Représentation extensive)
- Famille "e intensif" (existence intensive)

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard



Imprimer Imprimer cet article
Rechercher sur le site :

Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé