AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Le référentiel Sujet du S.O.R.I.  Manifeste conditionaliste  2.1. Le r.e.t. dans le R.E.T.  Michel Audiard, Taureau aux dialogues vaches  Billie Holiday et ce maudit Bélier blues…  Aspects plutoniens consonants  Jacques Prévert ou le réalisme poétique du Verseau  Mercure-Neptune
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsPour connaisseurs


Astrologie & psychanalyse

Astro-psychanalyse théorique et pratique par Jean-Pierre Nicola

En 1950, le milieu astrologique parisien était en pleine effervescence « créatrice »… Il s’agissait, notamment, d’adapter la psychanalyse freudienne à l’astrologie par le biais des symboles. Les complexes avaient leurs planètes. Le principal de la terminologie freudienne : Œdipe, castration, oralité, analité, fixation, homosexualité manifeste ou latente, frustration, identification, sublimation, tout était en place.La palette astrale étant plus large, il fallut créer des complexes. Tel celui de l’urètre (...) Lire la suite...

Carl-Gustav Jung et l’astrologie : histoire d’un malentendu ? par Richard Pellard

« A cause de ce que l’on refoule vraiment en milieu « populaire », Jung m’a davantage impressionné. Lorsqu’on grandit dans la rue où les équilibres s’établissent à partir de critères objectifs, les critères « inconnus » ne relèvent pas du sexe, de la force, de la censure, du permis, mais du mystère, du sens des choses, de la signification métaphysique des pauvres et des riches. J’imagine qu’il y a là une explication possible (et jungienne) de l’impact des religions sur les démunis. Leur rêve n’est pas le (...) Lire la suite...

Synchronicité jungienne et astrologie par Richard Pellard

La Fédération Des Astrologues Francophones (FDAF) a organisé, fin avril 2001 à Paris, un séminaire autour de la Synchronicité et l’astrologie animé par Michel Cazenave, écrivain, directeur de programme à France-Culture et directeur de la traduction des œuvres de Carl-Gustav Jung en français. En tant que tel, Cazenave est un très orthodoxe « gardien de la mémoire » de Jung. Pour introduire le concept de synchronicité, Cazenave a raconté une anecdote : « Jung recevait une patiente, dotée d’une structure (...) Lire la suite...

C.G. Jung, symboles et signaux par Jean-Pierre Nicola

Penser et pratiquer l’astrologie conditionaliste, c’est mettre l’astrologie au conditionnel. Les configurations célestes que l’on désigne par des structures inconscientes, des inclinations ou tendances, ne sont pas des empreintes fatales, le « tout est écrit » d’une destinée. Le ciel de naissance représente un conditionnement qui a sa spécificité mais ne peut annihiler les conditionnements terrestres, biologiques, socioculturels. Le climat, l’hérédité, les contraintes ou les facilités des cultures, (...) Lire la suite...

Zodiaque, planètes et typologie jungienne par Richard Pellard

Dans un courrier adressé à Alain de Chivré suite à mon article sur C.G. Jung et l’astrologie conditionaliste paru dans la Lettre des Astrologues, André Barbault feint de « découvrir« que Jean-Pierre Nicola serait passé « en quelque sorte de l’astrologie pavlovienne à l’astrologie jungienne » et trouve que cela lui fait « quand même bien plaisir d’assister à un tel rapprochement, le Signe prenant place à côté du signal ». Une drôle de « découverte »… Cette découverte subite et tardive est un peu étrange, (...) Lire la suite...

L’Esprit Mercure de C.G. Jung : une leçon de symbolisme par Jean-Pierre Nicola

« Étymologiquement, le mot « diable » a d’ailleurs le sens très mercurien de « celui qui sépare, qui disperse, qui désunit ». Mercure disperse ce qu’Uranus a rassemblé, Mercure est le vent qui éparpille ce qui n’est pas ancré dans la terre. Le rôle diabolique de Mercure est de révéler ce que les valeurs ‘R’ toutes faites peuvent avoir de ridicules et de figées ». Rémi Valet (La Lolita de Nabokov). À propos du Mercure de Nobokov et de Mercure en général, Rémi Valet n’a que des mots justes parce qu’il sait, en (...) Lire la suite...

André Barbault et le conditionalisme par Richard Pellard

Dans une revue d’astrologie italienne, E. Barilla et G. Damiano ont interviewé André Barbault à l’occasion de son 75e anniversaire. Au cours de cet entretien lui fut posée la question suivante : « Existe-t-il une école française d’astrologie en opposition avec les autres écoles ? ». André Barbault répondit oui : « L’école conditionaliste de Jean-Pierre Nicola, qui est indubitablement une approche de reconstruction rationnelle » des fondements de l’astrologie, ce qui en grande partie exact. Il ajoute qu’il (...) Lire la suite...

Une critique inepte du conditionalisme par André Barbault par Richard Pellard

L’atrabilaire « Pape français de l’astrologie » (sic) André Barbault s’est déchaîné contre le conditionalisme dans son livre L’Univers astrologique des quatre Éléments (Éd. Traditionnelles 1992). Il est vrai que pour cet auteur radoteur (rat d’auteur ?, l’approche conditionaliste n’est qu’une « vue de l’esprit » coincée dans « l’étroit couloir de la réflexologie » (les citations sont de lui) qui le fait fulminer depuis plus de quarante ans. « Dédé Bobard le barboteur » (c’est le surnom affectueux que lui ont donné (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé