AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Qu’est-ce que la science ? Un golem ou un robot ?  Yves Ouatou et l’astro-recrutement  Prisonnier de guère  Histoire de l’astrologie arabe au Moyen-âge  Le Verseau dans « La Condition solaire »  Florilège astrologique 1976–1979  Sommaires des Cahiers Conditionalistes  Famille « E extensif » en Signes
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-pratiqueLes astro-entretiens de Françoise Hardy


Chanson

Étienne Daho, Capricorne dandy désengagé par Françoise Hardy

Après avoir enregistré de nombreux tubes — entre autres Week-end à Rome, Duel au Soleil, Tatoo — et traversé bien des crises, le chanteur-fétiche des années 80 est de retour avec un disque de maturité à la fois léger et grave, sombre et lumineux. Françoise Hardy l’a rencontré pour nous. Françoise Hardy : Tu es né sous un ciel contrariant puisque toutes les planètes qui favorisent certaines tendances se heurtent à des planètes favorisant les tendances inverses. On retrouve le même contraste sur le plan des (...) Lire la suite...

Françoise Hardy, Capricorne amoureuse malgré tout par Richard Pellard

« Partir quand même… » : il y a quelques années, Françoise Hardy faisait ses adieux à la chanson.Plus envie de faire des disques. Marre d’un showbiz de plus en plus frelaté. Besoin de se consacrer davantage à ses autres passions : l’astrologie, la graphologie, la psychologie, la recherche spirituelle. On la croyait perdue pour la cause de la ritournelle sentimentale et mélancolique. En 1995, Uranus transite son Soleil natal en Capricorne : un an plus tard, elle revient sur les ondes avec un (...) Lire la suite...

Jane Birkin, Sagittaire enthousiaste et secrète par Françoise Hardy

Pendant dix ans, Jane Birkin a formé avec Serge Gainsbourg un couple-culte rendu célèbre par la torride chanson « Je t’aime moi non plus ». Elle a ensuite poursuivi une carrière solo impeccable, toujours hantée par la présence de Gainsbarre, « Poinçonneur de Lolitas ». Françoise Hardy : Aborder avec quelqu’un son ciel de naissance, revient plus ou moins à une sorte de jeu de la vérité. Or, dans votre ciel, Mars qui incite à voir les choses telles qu’elles sont, est à la conjonction du Soleil et à (...) Lire la suite...

Jean-Michel Jarre, le Vierge rêveur perfectionniste par Françoise Hardy

Le musicien Jean-Michel Jarre est un compositeur et interprète de musique électronique, mais aussi parolier pour le chanteur Christophe (les inoubliables « Paradis perdus »), qui a vendu plus de 80 millions de disques au cours de sa carrière. Françoise Hardy : L’été, qui est ta saison dominante puisqu’on y trouve cinq planètes sur neuf, plus le Soleil, incite à être un « excitable lent », c’est-à-dire à ménager sa monture et à toucher au but, comme la tortue de la fable, avant le lièvre, au prix de beaucoup (...) Lire la suite...

Keren Ann, Poissons sur le fil par Françoise Hardy

« Je voudrais du soleil vert, des dentelles et des théières, des photos de bord de mer dans mon jardin d’hiver… ». Qui n’a pas entendu cette splendide chanson interprétée par Henri Salvador et qui a permis au vieux chrooner de quatre-vingt trois ans de faire un foudroyant come-back ? Elle a été écrite et composée par Keren Ann et Benjamin Biolay, deux étoiles montantes de la chanson française. Née d’un père russe israélien et d’une mère hollandaise-javanaise, la sombre et mélancolique Keren Ann a enregistré (...) Lire la suite...

Ophélie Winter, Poissons fulgurant par Françoise Hardy

Ophélie est un personnage d’Hamlet. Dans cette pièce de théâtre de Shakespeare, devenue folle de désespoir, la délicieuse et mélancolique Ophélie cueille des fleurs sur les bords d’une rivière, tombe dans les eaux et y trouve la mort. Rien à voir avec l’enthousiaste, la dynamique, l’électrique Ophélie Winter aux espérances folles, Poisson incapable de se noyer… Tour à tour animatrice télé, chanteuse, actrice, cette Ophélie-là multiplie les expériences artistiques avec un bel appétit de vivre et un total mépris (...) Lire la suite...

Philippe Chatel, Poissons équilibriste par Françoise Hardy

Philippe Chatel est chanteur et auteur-compositeur-interprète. Son premier grand succès populaire, « J’t’aime bien Lili », date de 1977. 1979 sera l’année de sa consécration avec le succès mondial de sa comédie musicale « Émilie Jolie ». Il réunit autour de lui tous les artistes qu’il admire et pour son conte initiatique choisit des interprètes de rêve. Françoise Hardy : Une triple conjonction Lune-Pluton-Saturne prédispose à se sentir plus ou moins exclu de sa famille d’origine, plus ou moins insécurisé par (...) Lire la suite...

Serge Gainsbourg, l’aquoiboniste Bélier poinçonneur de Lolitas par Françoise Hardy

« C’est un aquoiboniste, Un faiseur de plaisantristes, Qui dit toujours à quoi bon, A quoi bon, Un aquoiboniste, Un modeste guitariste Qui n’est jamais dans le ton, A quoi bon, Un aquoiboniste Un peu trop idéaliste Qui répèt’ sur tous les tons A quoi bon, Un aquoiboniste, Un drôl’ de je m’enfoutiste Qui dit à tort à raison A quoi bon. Un aquoiboniste Qui s’fout de tout et persiste A dire j’veux bien mais au fond A quoi bon, Un aquoiboniste Qu’a pas besoin d’oculiste Pour voir la merde du monde, A quoi (...) Lire la suite...

Souad Massi, le parfum Vierge du chèvrefeuille par Françoise Hardy

Une étoile a quitté le ciel de l’Algérie pour venir briller dans celui de la France : belle, généreuse, courageuse, humble et émouvante, Souad Massi chante la langue arabe, de sa voix douce et mélancolique, sur des musiques proches du folk-rock. On la compare déjà à Joan Baez ou Tracy Chapman. Dans son pays, elle était une super-star très populaire, mais aussi une militante gênante tant pour le pouvoir en place, détenu par des militaires corrompus, que par les terroristes islamistes du G.I.A. Sous la (...) Lire la suite...

Sylvie Vartan, Lionne sur le qui-vive par Françoise Hardy

La chanteuse Sylvie Vartan, inoubliable partenaire du duo yéyé qu’elle formait avec Johnny Hallyday, définitivement « La plus belle pour aller danser », est née le 15/08/1944 à 15 h 00 TU à Sofia, pas loin de la Maritza (« De mes dix premières années, Il ne me reste plus rien, Pas la plus pauvre poupée, Plus rien qu’un petit refrain d’autrefois... ») Françoise Hardy : Avec une conjonction Soleil-Pluton en Lion, une conjonction Saturne-Lune en Cancer et quatre planètes en Vierge, l’été est ta saison (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé