AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Stade neptunien (de 84 à 164 ans) : l’âge de la dépersonnalisation  L’Astrologie, idées reçues, par René-Guy F. Guérin  Yves Ouatou et les Zécoles d’astro  Claude Lelouch, le Scorpion du treize  Le Taureau  Signe solaire et Signe Ascendant  Lune-Vénus  Mercure-Jupiter
Vous êtes ici : Accueil >Astro-pratique >Astro-portraits célèbres >Chanson

Francis Cabrel, dans la bulle lunaire d’Astaffort-sur-Cancer

Ce gentil ourson se calfeutre frileusement dans sa quiétude et sa tranquillité hyper-protégées. Côté lenteur d’excitation, son ami Dominique Rocheteau affirme qu’il "avance en permanence" et qu’au fond il est un "aventurier". Ce que ne dénie pas notre très cancérien lunaire, qui précise quand même : "un aventurier dans ma tête. Quant à avancer, je ne sais pas... J’avance peut-être dans la sérénité". C’est tout dire.

À droite : Thème d’écliptique ; à gauche : Thème de domitude.

Lune en Cancer

Et le citoyen d’Astaffort, né le 23/11/1953 à 20h00 HO à Agen, d’aller tranquillement son petit bout de "chemin de traverse", à l’écart des modes, en refus d’excitation associative. Enfermé dans sa ferme, il prend un temps infini pour peaufiner ses chansons-poèmes un rien désuètes et nostalgiques, comme s’il regrettait à jamais le paradis perdu des petits enfants. Et que fait-il, lorsqu’il n’écrit ni ne compose (très lentement, évidemment...) ? Réponse lunaire : "Rien. Je descends manger... je fais aussi partie de l’équipe municipale de tennis. Je joue au football, je bouquine, je travaille la guitare". Bref, l’activité minimale, la jouissance paisible d’un quotidien sans arêtes, sans a-pics et sans abîmes, dans une confortable intimité, entouré de sa famille, avec sa bulle-studio d’enregistrement autarcique, à "écouter pousser les fleurs".

Lune-Uranus

Car avec la conjonction Lune-Uranus en Cancer, cette autarcie et cette indépendance sont des exigences puissantes, basiques, incontournables. Cabrel n’entend vivre qu’en fonction de ses rythmes propres, à l’écoute de ses aspirations les plus profondes, les moins négociables et les moins partageables. Intransigeant en ce qui concerne sa quiétude intime, sa paix interne, son écoute de lui-même : "Une dignité aussi, qui le fera affirmer clairement ses racines gasconnes, et s’y cramponner, malgré les sourires narquois et les piques, parfois blessantes, d’un parisianisme omnipotent dans les coulisses du métier" (Paroles & Musiques).

Sous le double carré de Mars et Neptune en Balance à la Lune, il entend bien se barricader, verrouiller son cocon douillet pour le protéger des tumultes d’une existence extérieure ressentie comme une agression sans fin, contre un trop-plein d’émotions déstabilisantes, de confrontations sans frontières. Contre l’agitation irrationnelle d’un vécu qui oblige à se mettre en relation avec le monde ici et maintenant, "il se livre à une exploration systématique de sa mémoire. Celle des choses, des gens, des lieux, des histoires et des rencontres" (P&M). Ce qui est bien dans la veine de Lune-Uranus en Cancer... Et c’est l’album Carte postale, hymne au terroir protecteur et aux intimes appartenances : "Je m’ennuie de chez moi".

Jupiter-Gémeaux

Jupiter en Gémeaux réclame pourtant son dû, bien loin de ce qu’exige une Lune en Cancer : nécessité de se positionner socialement, de dire et de se dire, d’avoir un vécu valorisant, de se vendre... Mine de rien, notre urano-lunaire aussi paisible qu’intransigeant a su imposer son style et collectionner les tubes. Les clefs d’un succès qu’il entretient avec un brin de lassitude et de mauvaise conscience, oscillant sans cesse entre l’envie d’être tranquille dans son coin et celle d’être utile tout autant que de sa valoriser socialement : "parce que, c’est vrai que l’argent est un truc qui ne me décontracte pas tellement... Quelquefois, je culpabilise. C’est un peu la vie facile : et ce côté vie facile, ça me dérange". Mais si on lui demande quelle action concrète il mène pour contrer cela, il répond : "concrètement, à peu près aucune. Concrètement, j’aide ma famille. Et puis, je suis au conseil municipal, pour essayer de donner mon avis... maintenant, j’ai voix au chapitre ; c’est tout ce que je voulais".

Lune dissonante Jupiter

Autre effet de la dissonance Lune-Jupiter : les problèmes de langage : "moi, j’aimerais être un chroniqueur ; mais ça n’est pas le cas. Je sais suggérer, mais j’ai du mal à décrire. Si un jour je dois changer, j’aimerais que ce soit dans ce sens : savoir raconter la vie quotidienne". Il ne se débrouille pourtant pas si mal que ça... mais on voit là le hiatus entre Lune et Jupiter... même climat de dissonance lorsqu’il lui faut se produire en public : il aime les grosses tournées et les grandes salles : "J’aime ce climat. J’aime qu’il y ait du monde autour. Ça procure des émotions très fortes". Succès, gloire et reconnaissance publics... mais il lui faut aussi "les sous-préfectures, les endroits confidentiels... avec cette formule, je peux aller toucher les gens chez eux... parce que si je ne passais pas par là, j’aurais l’impression de ne faire que la moitié de mon métier".

Vénus-Mercure-Saturne en Scorpion

Sous le trigone de Vénus-Mercure-Saturne en Scorpion à la Lune, son idée de la femme, "c’est le partage, c’est la compagne quoi. Plus cette notion de désir, dont je parle vaguement dans "Animal", parce que c’est un sujet dont j’ai du mal à parler, un domaine assez mystérieux". Objet de désir "t" avec Mercure-Saturne, sujet à mystère et interrogations sans doute, mais avant tout compagne (étymologiquement : avec qui on partage le pain... le pain d’un quotidien lunaire, dans une osmose profonde).

Soleil-Pluton faibles

Soleil et Pluton sont les planètes les plus faibles. Cabrel ne joue ni à la star, ni à l’anti-star, ni au modèle, ni à l’anti-modèle. Aux autoroutes lumineusement et précisément interconnectées du sens solaire, il préfère les "chemins de traverse" Lune-Cancer, où l’on ne risque pas que des "fous vous renversent". Ou vous fassent radicalement changer de direction, c’est selon... L’excitation associative généralisée, ce n’est pas sa tasse de thé : "les voyages, on en revient... et, à force de butiner un peu partout, je me suis aperçu que je n’étais bien que chez moi. C’est une question de tempérament".

Le petit livre du Sagittaire

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Sagittaire selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Sagittaire en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard



Imprimer Imprimer cet article
Rechercher sur le site :

Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé