AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  2.2. Céphéides, étoiles pulsantes  Stade neptunien (de 84 à 164 ans) : l’âge de la dépersonnalisation  Soleil-Mercure-Vénus, « Représentation extensive » et affectivité  Yves Ouatou et les Zantis en B.D.  Le rayonnement thermique et optique des planètes  Christian Clavier, un Taureau dans l’arène du rire  Le plutonien en bande dessinée  Les enfants du Soleil et le négationnisme anti-astrologique
Vous êtes ici : Accueil >Astro-documents >Théories générales >Le zodiaque >Signes et saisons


Les Signes d’été

Loin d’être un mythe archaïque ou un symbole désincarné, le zodiaque est aussi réel que le jour, la nuit et leurs durées qui changent périodiquement tout au long de l’année. Etre né sous le Signe du Cancer par exemple, ce n’est pas ressembler à un crabe ou à une écrevisse, c’est être venu sur Terre lorsque le Soleil, à la hauteur du tropique du Cancer amorçait sa descente dans l’hémisphère nord et que, tel le crabe marchant de travers, les jours se mettent à « reculer » tandis que les nuits croissent en durée. Nos ancêtres astrologues ne se référaient pas aux constellations, mais au rythme éternel des jours et des nuits qui fonde le zodiaque…

Le zodiaque symbolique de l’été

Rappelons que, dans la conception astro-symboliste du zodiaque, au printemps Chaud et Humide (Élément Air), succède l’été Chaud et Sec (Élément Feu), qui sera suivi par l’automne Froid et Sec (Élément Terre) et par l’hiver Froid et humide (Élément Eau). L’attribution à chaque saison d’une qualité élémentaire découlant des combinaisons du chaud, du froid, du sec et de l’humide relève de la croyance en une astro-météorologie idéale ou chimérique. En effet, la pluviosité ou la sécheresse, la chaleur ou la froidure qui règnent en un lieu et une époque donnée dépendent de multiples paramètres (latitude terrestre, zone géographique, caractère chaotique des phénomènes météorologiques).

En chemisette et sous un parapluie

Nous venons d’en faire l’expérience en France pendant la première moitié du printemps 1998, qui s’est caractérisée par des températures au-dessous de la normale saisonnière pour notre pays. Un printemps 98 français plutôt Froid donc, et moyennement Humide, qui ne ressemble en rien à ce que décrit et pronostique le zodiaque symbolique. Pendant ce temps, sous différentes latitudes terrestres et milieux géographiques, d’autres que nous on vécu un printemps chaud et sec, froid et humide, chaud et humide, froid et sec…

Bref, les astrologues qui tiennent pour vraies les caractéristiques du zodiaque symbolique auraient dû, en toute logique, s’habiller en chemisette (Chaud) et se munir d’un parapluie (Humide) pour affronter les débuts de ce printemps dont nous vivons les derniers jours… Espérons pour eux qu’ils n’ont pas appliqué à eux-mêmes leurs théories, sinon les diverses formes de refroidissement qu’ils ont subies risquent d’avoir sérieusement creusé le déficit de la sécurité sociale !

Si vous êtes amateur de bronzage sur des plages ensoleillées au bord de tièdes mers, espérons pour vous que, conformément au zodiaque saisonnier, l’été sera pour vous « Chaud et Sec », donc de Feu. Mais ne comptez pas sur l’astrologie sérieuse pour émettre des prévisions météorologiques : elle en est totalement incapable, tout simplement parce que cela n’appartient pas à son domaine de compétence…

Le zodiaque astronomique de l’été

Dans l’hémisphère nord, d’un point de vue astronomique et quelles que soient les conditions météorologiques, l’été commence au 21 juin, (solstice d’été), au moment où le Soleil se trouve au plus haut de sa course au-dessus de l’équateur. Du 21 juin au 21 septembre, quel que soit l’endroit de la Terre où vous passerez vos vacances estivales, un phénomène universel se produit : pendant les trois mois d’été, le Soleil va lentement descendre depuis le tropique du Cancer jusqu’à l’équateur.

Si vous êtes en vacances à Libreville (Gabon), à Quito (Équateur) ou à Pontaniak (Bornéo), vous ne vous en apercevrez guère : ces villes se trouvant à proximité immédiate du cercle équatorial (0° de latitude), elles ne connaissent tout au long de l’année qu’une monotone alternance des jours et des nuits qui ne dépassent jamais 12 h environ. Si en revanche vous vous trouvez dans la zone tempérée (dont la France fait partie), vous remarquerez que les jours, dominants en durée, ne vont cesser de décroître au profit des nuits, tandis que le Soleil à midi sera de plus en plus bas au-dessus de l’horizon.

En Cancer (21 juin-21 juillet), l’écart entre les durées diurnes et les durées nocturnes est à son maximum en faveur du jour. En Lion (21 juillet-21 août), l’écart se réduit, mais les jours décroissants restent supérieurs aux nuits. En Vierge enfin (21 août-21 septembre), les durées des jours et des nuits tendent à s’égaliser.

Rappelons que le jour est la durée de présence du Soleil au-dessus de l’horizon (arc diurne). La nuit est sa durée de présence en-dessous de l’horizon (arc nocturne). La Lune et les autres planètes décrivent leurs orbites apparentes autour de la Terre sur un plan très proche de celui du Soleil. Lorsqu’une planète est en Cancer sous nos latitudes, son temps de présence au-dessus de l’horizon (16 heures environ) est nettement supérieur à son temps de présence en-dessous de l’horizon (8 h). Lorsqu’elle est en Lion, elle reste environ 14 h au-dessus de l’horizon, et environ 12 h lorsqu’elle est en Vierge.

Le type estival

Les trois Signes d’été se caractérisent par leur faculté d’ouverture, de présence (durée des jours dominante) et leur rétraction concentrée (durée des jours décroissante). Revers de la médaille : ils rendent difficiles ou problématiques les attitudes de fermeture, les réflexes permettant de s’absenter (durée des nuits non-dominante) et le déploiement des facultés de dynamisme, d’expansion (croissance des nuits non-dominante).

Points forts : si les Signes d’été dominent dans votre thème, une part importante de vous-même s’exprime d’une manière extrêmement lente, patiente, obstinée. Vous ne vous ouvrez qu’avec une extrême prudence et êtes toujours prêt à vous investir progressivement et méthodiquement dans le monde extérieur. Ouvert mais circonspect, vous mobilisez petit à petit votre énergie pour ce qui vous intéresse ou vous passionne.

Points faibles : vous avez en général du mal vous faufiler entre les gouttes, à zigzaguer entre les obstacles, à vous départir de vos « oui mais ». Vous ignorez trop souvent les vertus que sont l’habileté manœuvrière, la souplesse tactique, la subtilité tactique. Votre ouverture au monde trop mesurée vous empêche de vous en absenter souplement quand il le faut. Lorsque vos patients efforts ne portent pas les fruits que vous escomptez, vous avez tendance à adopter la craintive politique de l’autruche.

Le Cancer naturel dans l’hémisphère nord

Astronomie : jours décroissants et dominants, durées diurnes très supérieures aux nocturnes.

Astrologie : points forts : ouverture prudente, présence mesurée, sens des ensembles. Points faibles : manque de mobilité défensive, d’absence dynamique, phase ultra-paradoxale.

Qualités : lent, tenace et patient, le Cancer s’ouvre prudemment au monde extérieur et aux êtres qui l’habitent. Pour lui tout se tient dans un monde fermé : il voudrait que tout ce qui semble au-dehors soit au-dedans de lui. Sa présence patiente cherche en permanence à envahir et coloniser les forces de l’absence, de l’indifférence. Son moi néglige celui de l’autre en s’imposant d’une manière tranquille, progressive. Il est en quête du plus petit dénominateur commun, il s’engage calmement, toujours dans une optique rassembleuse.

Défauts : craintif, trop sur la défensive, le Cancer peut pêcher par manque de dynamisme, de mobilité. Ambigu et hypo-réactif, il ne supporte pas qu’on le pousse à réagir trop vite, et ses jugements et réactions manquent de netteté. Il vit dans un capharnaüm où tout se mélange, par refus de faire des choix clairs. Il se replie dans sa coquille protectrice pour éviter d’avoir à se situer clairement dans le monde extérieur. Il risque d’être la victime de ses phobies sécuritaires, de ses replis frileux, de ses craintes souvent irrationnelles.

Le Cancer symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe d’Eau Cardinal, Froid et Humide. L’Eau du Cancer est Cardinale : son humidité est donc conquérante, dirigiste : tout le monde doit être aquatique ou ne pas être. La Lune, sa planète Maîtresse, est plutôt Froide et Sèche (quoi qu’on aie trouve récemment quelques minuscules traces d’eau gelée à sa surface). Entre micro-humidité, sélénité et sécheresse traditionnelle, le cancérien s’essaie à une improbable synthèse.

Le Lion naturel dans l’hémisphère nord

Astronomie : jours décroissants et dominants, durées diurnes sensiblement supérieures aux nocturnes.

Astrologie : points forts : ouverture mesurée, présence contenue, sens des dosages. Points faibles : manque de mobilité défensive, d’absence dynamique, phase paradoxale.

Qualités : persévérant, tenace et conquérant, le Lion entend maintenir diplomatiquement sa domination, sa maîtrise sur le monde extérieur et les êtres qui l’habitent. Pour lui tout est affaire de dosage pour maintenir son pouvoir en concédant le minimum nécessaire à autrui. Sa présence maîtrisée mais imposante recherche la soumission des forces de l’absence, de l’indifférence. Son moi s’impose à l’autre en le dominant d’une manière éclatante, tout en pratiquant la politique libérale de la « laisse longue » pour éviter qu’il ne se révolte.

Défauts : entier, ambitieux, le Lion peut pêcher par manque de discrimination, de sélectivité lorsqu’il se trouve sur la défensive. Imbu de sa propre présence imposante, il a tendance à surestimer les menaces que représentent les autres, à s’alarmer pour un rien dès qu’ils font mine de vouloir échapper à son joug qu’il croit libéral. Il survalorise sa propre puissance pour mieux masquer ses inquiétudes, ignore les subtilités tactiques de l’esquive. Il craint par dessus tout de perdre son self-control, de se faire déborder d’une manière imprévue.

Le Lion symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe de Feu Fixe, Chaud et Sec. Le Feu du Lion est Fixe : d’où son caractère brûlant et ambitieux, ses passions incandescentes qui s’auto-entretiennent en crépitant. Sa planète Maîtresse est le Soleil, Chaud et Sec (pour une fois, l’analogie marche bien : notre étoile est effectivement très très chaude et très très sèche, bien qu’on y aurait récemment découvert des molécules d’eau). Le Soleil et le Lion étant tout deux Chauds et Secs, ils ne s’apportent rien à l’autre : ils inter-confirment leur caractère torride, leur sèche soif de lumière et de brillance.

La Vierge naturelle dans l’hémisphère nord

Astronomie : jours décroissants et dominants, durées diurnes et nocturnes presqu’égales.

Astrologie : points forts : ouverture prudente, présence mesurée, sens des contraires. Points faibles : manque de mobilité défensive, d’absence dynamique, phase égalitaire.

Qualités : patiente, discriminatrice et obstinée, la Vierge trace de nettes frontières entre son monde personnel et le monde extérieur. Endurante, elle trace son sillon sans se laisser distraire par ce qui ne la concerne pas. Sa présence discrète mais endurante cherche à éliminer méthodiquement les forces de l’absence, de l’indifférence. Son moi réduit à l’essentiel se protège efficacement de celui de l’autre pour maintenir son intégrité. C’est par élimination progressive des obstacles que s’élaborent ses choix prudents et déterminés.

Défauts : craintive, toujours sur le qui-vive, la Vierge peut pêcher par manque de souplesse adaptative, de dynamisme dans ses refus. Sa crainte d’être envahie la rend sectaire, bloque ses initiatives, entrave sa mobilité. Incapable d’improviser rapidement des mécanismes de défense, tout lui est prétexte à suspecter autrui, à se méfier du monde extérieur. Ami ou ennemi, l’autre lui apparaît toujours comme un danger potentiel. Quoi qu’il arrive, elle protège son territoire, même quand de toute évidence ceux qui l’entourent ne cherchent qu’à l’aider.

La Vierge symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe de Terre Mutable, Froid et Sec. La Terre de la Vierge est Mutable : d’où son côté instable et friable, sa crainte des tremblements de Terre et autres catastrophes. Sa planète Maîtresse est Mercure, planète de Terre Froide et Sèche (en réalité, la température de Mercure oscille entre 430° C à midi et −170° à minuit, ce qui en moyenne en fait une planète plutôt chaude et sèche). Froids et Secs tous deux, Mercure et la Vierge communient dans la nervosité. Mais où est le côté terre-à-terre et prudent de Mercure ? Mystère… SUITE

Le petit livre du Cancer

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Cancer selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Cancer en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Le petit livre du Lion

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Lion selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Lion en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Le petit livre de la Vierge

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation de la Vierge selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation de la Vierge en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Voir aussi :

- Le zodiaque et vous
- Signes et saisons
- Trios planétaires en Signes
- Le zodiaque et la précession des équinoxes
- La réalité astronomique du zodiaque
- Le zodiaque dans l’Homme
- Autour du zodiaque
- Zodiaque et sphère locale
- Mythologie du zodiaque
- Formes de l’inhibition
- Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?
- Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque
- Genèse du zodiaque conditionaliste
- L’horloge photopériodique du genou… et de la tête
- Signe solaire et Signe Ascendant
- Astrologie, adaptation & inadaptation

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard



Imprimer Imprimer cet article
Rechercher sur le site :

Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé