AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Stade neptunien (de 84 à 164 ans) : l’âge de la dépersonnalisation  L’Astrologie, idées reçues, par René-Guy F. Guérin  Yves Ouatou et les Zécoles d’astro  Claude Lelouch, le Scorpion du treize  Le Taureau  Signe solaire et Signe Ascendant  Lune-Vénus  Mercure-Jupiter
Vous êtes ici : Accueil >Astro-documents >Théories générales >Le zodiaque >Les douze Signes du zodiaque

La Balance

Balance adapté

Force d ’excitation associative : le conciliant. Le monde "diurne" de l’été est termine. Le "nocturne" prend le relais : on s’absente de soi pour se rendre présent à l’autre, pour prendre un contact, d’égal à égal, avec le monde extérieur. On échange, on communique, on dialogue avec un milieu dorénavant considéré comme un complice, un partenaire. On s’associe, se socialise, on relie les choses entre elles en arrondissant les angles, en passant outre les différences. On va au-devant d’elles.

Vitesse d’inhibition : l’esquiveur. Les réactions de défense sont rapides, souples, opportunes : la peur est maîtrisée. On se faufile entre les obstacles, on évite les brutales confrontations, on apprend à utiliser les codes sociaux qui détournent l’agressivité animale : politesse, courtoisie, diplomatie, subtilité de I’art oratoire. La pensée opère rapidement de fines distinctions, des analyses en dentelle. Avec le sens des contraires : arbitrages, nuances, recherche d’équilibre.

Sens des contraires : l’arbitre. Les contraires sont associes : plus question de choix tranches. On compare les éléments antagonistes, analyse leurs relations et interactions, pèse le pour et le contre et s’efforce de faire des choix qui ne soient pas exclusifs. L’élément non choisi est un complémentaire obligatoire, un partenaire a respecter. D’on une relative indécision : la perception des antagonismes et la sensibilité aux divergences s’accompagne du refus de toute ségrégation. Décisions modérées, choix pondérés sont facteurs de tiraillements, de dilemmes qui enrichissent la pensée : la hantise de la mésalliance ou le désir de ne pas se tromper favorisent une réflexion approfondie.

Le conciliant-arbitre est hyper-coopératif tout en sachant ce qu’il veut : il recherche avec autrui des rapports courtois, une collaboration concrète, des rapports de force négociés.

L’esquiveur-arbitre analyse subtilement les éléments du réel en évitant de prendre parti, négociant ses alliances en fonction de l’équilibre auquel il aspire.

Balance inadapté

Manque d’inhibition bloquante : le bateau ivre. On refuse toute limite, toute contrainte, toute tutelle, tout garde-fou, toute frontière : universalisme inconséquent, fuite en avant a la rencontre de tous les dangers, "dérèglement de tous les sens" (Rimbaud). La liberté absolue, donc sans discipline, aboutit au libertinage, à la licence. Le contenu libéré de tout contenant produit de l’informe, de l’invertébré. Rejet des normes limitatives et des engagements contraignants. On ne défend, ne construit ni ne sauvegarde rien.

Lenteur d’excitation inadaptée : le chimérique. Le besoin de contrôle, de maîtrise, d’organisation s’exerce à vide, sur des objets inexistants ou impropres. Action persistante dans l’imaginaire : paranoïa, illusions de puissance subjective, construction obstinée de châteaux de sable, combats vains contre des moulins a vent. On persévère dans le non-engagement glorifié, on s’abandonne aux envoûtements romantiques ou aux impressions de toute-puissance métaphysique, etc.

Phase égalitaire : l’aplanisseur. L’associativité s’égalise : refus de choisir, vouloir être bien avec tout le monde, flirter avec ses ennemis, fréquenter indistinctement tous les milieux sans choisir son camp. La non-violence éventuelle se transforme en inconsistance. Quelles que soient les circonstances, on joue la carte de l’ouverture : compromissions. Les angles sont systématiquement arrondis. Au pire, on tire son épingle du jeu avec un égal mépris ou une égale indifférence a l’égard des allies ou adversaires. Egalisation de I’en-soi et du milieu social : on vaut ce que vaut son milieu, son époque, on passe son temps a être a la mode au mépris de toute authenticité.

Le bateau ivre-aplanisseur est peut-être un libertin réclamant une absolue liberté métaphysique tout en planant mollement au-dessus des dures mêlées de l’existence.

Le chimérique-aplanisseur est un mythomane poursuivant aveuglement ses objectifs de puissance en mettant ses échecs grotesques sur le compte du pas-de-chance. SUITE

Texte extrait du Manuel d’astrologie universelle, Dervy, 1993.

Le petit livre de la Balance

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation de la Balance selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation de la Balance en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Voir aussi :

- Le Balance mythologique
- Balance R.E.T.
- La Balance
- La Balance et vous
- Les Signes d’automne
- Le zodiaque et la précession des équinoxes
- La réalité astronomique du zodiaque
- Le zodiaque dans l’Homme
- Autour du zodiaque
- Zodiaque et sphère locale
- Formes de l’inhibition
- Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?
- Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque
- Genèse du zodiaque conditionaliste
- L’horloge photopériodique du genou... et de la tête
- Signe solaire et Signe Ascendant
- Astrologie, adaptation & inadaptation

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard



Imprimer Imprimer cet article
Rechercher sur le site :

Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé