AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Qu’est-ce que la science ? Un golem ou un robot ?  Yves Ouatou et l’astro-recrutement  Prisonnier de guère  Histoire de l’astrologie arabe au Moyen-âge  Le Verseau dans « La Condition solaire »  Florilège astrologique 1976–1979  Sommaires des Cahiers Conditionalistes  Famille « E extensif » en Signes
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLe zodiaqueLes douze Signes du zodiaque


Les Gémeaux

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique du Signe. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève un Signe. En combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Gémeaux adapté

Force d’excitation naturelle : le libertaire. La Force d’excitation naturelle a fait du chemin par rapport au Bélier : l’excitation s’est généralisée, l’énergie en se diffusant perd de sa brutalité initiale : centres d’intérêt multiples, curiosité exploratoire tous azimuts, plus grande sensibilité à l’abstrait, aux apparences, aux infinies facettes du monde extérieur. Large ouverture, immense disponibilité, écoute de tous les sons de cloches, initiatives variées.

Vitesse d’excitation : le caméléon. Elle est à son maximum : réactions vives, souples, fluides, hyper-adaptabilité à la variété des stimuli du monde extérieur. On papillonne d’objet en objet, à l’aise dans le changement, le mouvement, la variété, les transformations. Polyvalence, touche-à-tout, goût pour le multicolore, le polyphonique, grande subtilité tactique. Tout stimule, galvanise, intéresse, tout provoque des réactions enthousiastes. Convertibilité optimale, comportement imprévisible à multiples facettes.

Sens des ensembles : l’homme-orchestre. L’excitation réduit l’inhibition à la portion congrue. Le refus ou le dépassement actif des antagonismes permet à tout et à tous de se rencontrer librement. Les éléments les plus hétéroclites se mélangent naturellement, chacun d’entre eux étant totalement autonome et en même temps relié aux autres par une dynamique d’ensemble qui brasse les dualités apparemment irréductibles. L’humanisme est instinctif, l’universalisme spontané. Les contradictions qui naissent de points de vue opposés peuvent s’aplanir à partir du moment où chacun respecte la liberté foncière de l’autre.

Le libertaire-homme orchestre est curieux, disponible, ouvert à tout sans restriction. C’est un agent de liaison, un intermédiaire, un diplomate arrangeant.

Le caméléon-homme d’orchestre est un lutin primesautier, un arlequin aux multiples facettes, un polyvalent amoureux de l’étonnant.

Gémeaux inadapté

Faiblesse d’inhibition extinctive : l’exhibitionniste. C’est comme au Bélier, mais un cran au dessus : le manque de retenue et de contrôle est quasi-total, radical, général : c’est l’irretenue, le sans-gêne, la dispersion dans le futile, l’anecdotique, l’éphémère. Comme la plume au vent : pas de centre, pas d’intériorité, pas de profondeur. Imprévoyant, inconséquent, capricieux, futile, archi-suggestible, c’est une marionnette naïve à la merci des volontés plus fortes et plus déterminées.

Lenteur d’inhibition inadaptée : l’intellectualiste. Nous avons, comme pour le Bélier, deux possibilités : soit le frein est impossible à actionner, et dans ce cas le Gémeaux est une girouette absolue, un nerveux pathologique, souffrant de déconcentration et d’instabilité extrême. Soit le frein est impossible à desserrer, ce qui peut conduire le Gémeaux à des constructions mentales intellectualistes méprisant la réalité du monde physique, à moins qu’il ne se retranche dans une indifférence absolue, éventuellement soutenue par une philosophie du néant et de l’échec. Hermétisme abstrait incommunicable, invérifiable.

Phase ultraparadoxale : le quiproquo. La perte du sens des antagonismes produit une inversion du système excitation-inhibition : ce qui est normalement inhibant devient excitant, d’où l’attrait pour le nocif, le dangereux, l’immoral, le tabou, etc. L’absurde devient sensé, le toi devient le moi (identification active et spontanée à autrui, imitation, parodie, mime, dédoublement). Goût prononcé pour les illogismes flagrants, les spéculations abracadabrantes. Au mieux, il réussit, diplomate de l’éphémère, à marier les points de vue les plus opposés en une alliance fragile et fugace. Au pire, c’est le « grand écart » permanent, les acrobaties hallucinantes pour justifier toutes les contradictions.

L’exhibitionniste-quiproquo, persuadé d’avoir le don d’ubiquité, n’est concrètement nulle part. Il envahit le monde de ses navrantes contorsions.

L’intellectualiste-quiproquo construit des théories invraisemblables et auto-contradictoires, ce qui ne le gêne pas du tout, bien au contraire : il a en son petit doigt une confiance aveugle. SUITE

Texte extrait du Manuel d’astrologie universelle, Dervy, 1993.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

- Les Gémeaux mythologiques
- Gémeaux R.E.T.
- Les Gémeaux
- Les Gémeaux et vous
- Les Signes de printemps
- Le zodiaque et la précession des équinoxes
- La réalité astronomique du zodiaque
- Le zodiaque dans l’Homme
- Autour du zodiaque
- Zodiaque et sphère locale
- Formes de l’inhibition
- Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?
- Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque
- Genèse du zodiaque conditionaliste
- L’horloge photopériodique du genou… et de la tête
- Signe solaire et Signe Ascendant
- Astrologie, adaptation & inadaptation


Le petit livre des Gémeaux

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation des Gémeaux selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation des Gémeaux en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003-2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
Site réalisé avec SPIP | Espace privé